Tout savoir sur la peinture à l’ocre naturelle

Une merveilleuse peinture : des couleurs harmonieuses, d’un beau mat, d’une texture onctueuse, écologique, bon marché, agréable à passer, drôle à fabriquer … que du bonheur !

Pour tout savoir sur l’association qui promeut l’utilisation des terres colorantes : http://www.terresetcouleurs.com/ et ici vous pouvez commander le livret avec la recette : Les cahiers de Terre et couleurs

Retrouver en images une opération peinture d’un village

Où acheter les ocres et les Cahiers de Terre et couleurs ?  Solargil et aussi le Moulin des couleurs, qui vous permet aussi d’acheter un Kit avec la recette et les ingrédients.

Pour nos menuiseries à l’extérieur, nous avons choisi l’ocre rouge. La terre de Sienne calcinée est aussi très belle, mais plus foncée. L’ocre jaune est un rayon de soleil mais s’accorde très mal aux encadrements en briques. Une couleur intéressante est la terre verte, quoique un peu plus chère que les autres. Bien sûr, on peut aussi mélanger ces terres entre elles pour créer de nouvelles teintes.

Essais de couleur sur les vieux volets

Essais de couleur sur les vieux volets

La porte d'entrée est repeinte

La porte d’entrée est repeinte

Peinture sur la porte haute du colombier

Peinture sur la porte haute du colombier

La recette

Pour 5 kg de peinture ou 15m2, à préparer dans un gros faitout :

– 3,2 litres d’eau (voire plus…)

-260 gr de farine

– 1 kg de terre colorante

– 100 gr de sulfate de fer

– 0,4 litre d’huile de lin

– 40 ml de savon liquide (type savon noir)

Délayer la farine dans un peu d’eau froide (attention aux grumeaux !), porter le reste de l’eau à ébullition, verser la farine et laisser cuire pendant 15 mn en mélangeant. Ajouter la terre colorante et le sulfate de fer, cuire pendant 15 mn en mélangeant. Ajouter l’huile de lin, faire cuire 15mn. A la fin ajouter le savon liquide, ajouter de l’eau si c’est trop épais. C’est prêt ! Sur le chêne, passer 3 couches sur les autres bois, 2 couches suffisent.

Vous pouvez ajouter quelques clous de girofle comme conservateur.

A consommer rapidement …

Les quelques moins ;-(

– attention au tanin du chêne qui noircit la peinture au passage de la 1ère couche. A la troisième couche, la peinture retrouve sa couleur d’origine.

– la couleur  jaune est moins résistante aux UV

– bien diluer avec de l’eau froide la farine, et doucement, sinon gare aux grumeaux !

– la peinture doit être utilisée très rapidement, sinon une désagréable odeur se dégage …

Partager sur Facebook
Facebook
septembre 10, 2009

Étiquettes : , , , , ,