Activités 2017

STAGE TERRE : deuxième partie, les enduits de corps et de finition

 

Le samedi 7 octobre 2017, 19 stagiaires sont venus participer à la deuxième partie du stage terre accueilli au Colombier vert et organisé par Maisons Paysannes de l’Yonne : nous avons expérimenté plusieurs techniques pour le corps d’enduit et réalisé des dizaines d’échantillons d’enduits de finition.

3 formateurs bénévoles de MPYonne ont encadré le stage : Michael (charpentier), Stéphane (maçon terre) et Véronique (Le colombier vert).

Nous avons été gâtés par le temps qui s’est bien amélioré au point de pouvoir déjeuner dehors !

Nous tenons à remercier la société Argilus (qui nous a fourni des échantillons d’enduits de finition et des sacs de torchis d’argile), la sablière Guillot d’Epineau qui nous a offert du sable et le magasin Isol naturel à Appoigny, pour son soutien. Merci aussi au FDVA qui a subventionné ce stage en nous permettant d’acheter tout le matériel qui pourra nous resservir lors d’autres stages. Cela va aussi permettre aux stagiaires de se faire le relais de ces techniques auprès d’autres personnes.

Lors de la première partie du stage, en avril, nous avions posé le torchis entre pans de bois. L’été nous a permis de bien le faire sécher pour accueillir la pose de l’enduit de corps.

Nous avons expérimenté des techniques différentes, que vous retrouvez ici en photos :

  • La pose d’un enduit de corps en “torchis d’argile” de chez Argilus : posé directement sur les pierres calcaires entre pans de bois. On peut l’utiliser sur de grosses épaisseurs,  il est composé de sable, de terre et de brins de chanvre. Après  être serré à la lisseuse et taloché à l’éponge, apparaissent les grains de sable et de chanvre. Ce corps d’enduit peut aussi faire office de finition, comme ici. Conditionné en big-bag ou en sacs de 25 kg, c’est une solution qui peut être utile aux personnes vivant en ville,pour des questions pratiques, ou n’ayant pas de terre à disposition. Il suffit juste de rajouter de l’eau pour le préparer au malaxeur.
  • La pose d’un corps d’enduit de corps fabriqué avec notre propre terre de récupe (provenant de la démolition d’un plancher d’étage), tamisé gros, avec un ajout de sable (1 vol terre +1 vol. sable) et de paille (1 seau pour 4 à 6 seaux de mélange terre-sable). L’ajout de paille sert à fibrer l’enduit qui sera posé en assez forte épaisseur (2 à 4 cm selon les endroits). Trop grossier pour servir de finition, il sera recouvert d’un enduit fin.
    • Posé entre colombages : nous avons réservé à 0,5 cm à 1 cm de profondeur pour la pose de l’enduit de finition.
    • Posé sur des canisses en roseaux fendus noyés dans la masse, il servira là aussi de support pour un enduit fin de terre.
  • La pose d’échantillons d’enduits de finition :
    • en utilisant des enduits de finition d’Argilus prêts à l’emploi. Des dizaines de nuances allant du noir au blanc sont disponibles. 
    • en préparant soi-même son enduit de finition après tamisage fin de la terre, ajout de sable très fin ou sablon (ici notre dosage était de 1 terre pour 1 sable, notre terre étant déjà bien équilibrée).
    • On peut y ajouter des paillettes de lin ou de chanvre, ou de petits agrégats de briques ou charbon.

Véronique et Olivier vont encore passer plusieurs jours à fignoler et finir d’enduire tous les panneaux, avec un grand bonheur de travailler ce matériau.

Nous prévoyons un stage Enduits de finition l’année prochaine, en plus petit groupe et sur des échantillons, afin d’expérimenter les différentes finitions. Surveillez la page Facebook de Maisons Paysannes de l’Yonne ou Colombier vert.

 


 

STAGE TERRE : première partie, le torchis

Le samedi 29 avril 2017, vous avez été nombreux à participer à la première partie du stage terre accueilli au Colombier vert et organisé par Maisons Paysannes de l’Yonne : 20 adhérents motivés qui ont foulé le torchis avant de le poser entre les colombages.

3 formateurs et bénévoles de MPYonne ont encadré le stage : Michael (charpentier), Stéphane (maçon terre) et Véronique (Le colombier vert).

Les préparatifs ont été assez longs, il a fallu reprendre les pans de bois, usés par les ans et les petites bêtes, fixer des barelets qui supporteront le torchis et vous préparer le torchis pour la première passe dans la “piscine”.

La deuxième partie du stage “terre” aura lieu le samedi 7 octobre afin d’apprendre les enduits de corps et les enduits de finition qui viendront se poser sur le torchis.

Les préparatifs en images :

 

La journée torchis :