Le jardin et ses étapes

Le jardin a été crée en premier, avant même de commencer les travaux sur les bâtiments. Pour cela nous avons fait appel à Patrick et Sylvie Quibel du Jardin Plume.

Nous avons commencé par créer une haie champêtre en bordure des champs en 2009, puis un verger conservatoire en 2011, des “chambres à oiseaux” en 2012 et enfin un îlot central en 2013 qui accueille les plantes médicinales, les cordons de fruitiers, les vivaces aromatiques…

Depuis, nous cultivons les plantes médicinales et les transformons en tisanes et autres préparations, en vente les jours d’ouverture au public. Nous participons au festival Jardins en fête dans le jovinien en juin, où vous êtes les bienvenus pour visiter le jardin. 

Tout le travail de désherbage est réalisé à la main, sans aucun produit chimique. C’est une excellente activité méditative quand nous nous attaquons aux allées de gravier !

Si vous voulez être informés des jours de visite, vous pouvez nous suivre sur notre page Facebook  : https://www.facebook.com/lecolombiervert/

 

Le verger conservatoire 

En novembre 2011, nous avons planté un verger avec des variétés anciennes d’arbres fruitiers, grâce au soutien du Conseil Régional de Bourgogne et son appel à projets “Vergers conservatoires”. Ils nous ont subventionnés pour implanter 30 arbres fruitiers en haute tige, une haie mellifère et 2 ruches écologiques de type Warré.

 

 
 

Les haies bocagères :

En 2009, entre notre champ et celui du voisin, nous avons planté une haie bocagère, champêtre et mellifère de 310 mètres de long dans le cadre du Plan Bocage du Conseil Régional afin d’encourager la biodiversité, la protection de la faune et la production de baies pour les oiseaux. Ont été plantés 422 arbustes et 18 charmes.

 

En novembre 2011, une haie perpendiculaire à la première et longue de 80 mètres à été plantée. Les variétés d’arbustes ont été choisis sur des critères “mellifères”, afin de servir de garde-manger aux abeilles que nous avons accueillies au printemps 2012.

 

2012 : plantation de la deuxième haie

2012 : plantation de la deuxième haie

 

Les chambres à oiseaux

Au printemps 2012, nous avons planté les “chambres des oiseaux” et le “refuge des amoureux”, à la place du hangar, enfin démoli, grâce à la subvention de Pur Projet avec les pépinières Naudet.

 

L’îlot central

En 2012-2013 nous avons implanté une prairie fleurie de fleurs sauvages et beaucoup de vivaces aromatiques et médicinales, des cordons palissés de fruitiers anciens, des massifs fleuris. Nous avons été aidés par l’appel à projet du Conseil Régional de Bourgogne qui soutenait les initiatives en faveur de la biodiversité.

Cet espace est conçu comme un îlot de biodiversité, pour accueillir toute la petite faune des jardins. La prairie n’est tondue qu’en fin d’automne pour que les insectes et la petite faune puissent s’y reproduire et y trouver refuge. De la même manière, nous ne taillons les vivaces et graminées qu’en fin d’hiver afin qu’elles servent d’abri et de ressource aux insectes.

Nous n’utilisons aucun produit chimique et désherbons à la main, aucun sol n’est laissé à nu, nous paillons systématiquement les arbres, arbustes et vivaces. 

 

Le jardin dessiné par Le jardin plume

Aménager nos 4 hectares de terrain nécessitant des compétences que nous ne possédons pas, nous avons fait appel à un couple talentueux de pépiniéristes/paysagistes spécialisés en graminées pour concevoir et dessiner notre jardin : le Jardin plumeun jardin contemporain situé vers Rouen, créé par Sylvie et Patrick Quibel. Nous leur avons remis une note sur « l’esprit du jardin » idéal tel que nous le désirons. La collaboration a été  très riche et sympathique, elle a abouti à ce plan finalisé remis en juin 2009. L’idée directrice est de conserver son rôle de ferme au lieu tout en étant un jardin qui se visite : la production de fleurs, fruits et légumes sera importante, des animaux seront présents et nos hôtes pourront profiter de différents espaces dans le jardin.

 

Nous avons commencé à l’hiver 2009 la plantation des 2 premières haies de charmilles d’un jardin conçu selon leurs plans.

La première charmille plantée en novembre 2009

La première charmille plantée en novembre 2009

Au printemps 2010 nous avons planté une partie des rectangles gourmands de fruits rouges, les bordures de buis, la pelouse et les bandes fleuries. A l’été 2011 et 2012, nous avons pu fabriquer des confitures de framboise, groseille, cassis et de la liqueur de cassis.

Les premiers cassissiers et groseilliers sont plantés en 2010

La récolte des cassis et groseilles à l'été 2012

La récolte des cassis et groseilles à l’été 2012

En avril 2010, nous avons planté les deux lignes de buis qui vont structurer l’espace devant les bâtiments.

La ligne de buis en 2012

Les lignes de buis en 2012

  • A l‘hiver 2012, clôture du futur potager et du verger, terrassement important
  • En 2013, nous créons l’espace central, plantations des vivaces et des arbres fruitiers en cordon, pose de la ganivelle, semis de la prairie fleurie, plantes médicinales  …

 Lire ici les articles sur : la plantation de la haie en 2009 et son arrosage de l’été 2009 ; voir l’article de décembre 2009, celui de novembre 2012 sur la prairie fleurie  ; la plantation des “chambres des oiseaux en avril 2012 ; la floraison des asters à l’automne 2013 ; les insectes pollinisateurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.