Les environs

Pour réviser un peu sa géographie, nous sommes au début de la région Bourgogne, dans le département de l’Yonne (89) à environ 140 km de Paris. La Bourgogne est réputée à juste titre pour son patrimoine gastronomique, viticole et touristique. Que des atouts !

Le village de Champlay

blason de Champlay

Le blason de Champlay : au milieu notre colombier

Une bizarre particularité est que le village est composé de deux bourgs : Champlay et le Grand-Longueron. L’église est à Champlay et l’école au Grand Longueron. Champlay appartient au canton de Joigny, depuis peu nous faisons partie de sa communauté de communes. Les habitants sont appelés les campo-laïciens. L’origine du nom vient du latin Campo Laicus ou camps laïque.

C’est un village rural, bien que très proche de la ville de Joigny (5mn) et d’Auxerre (20mn). Comme partout en France, les nouvelles maisons poussent sur les moindres parcelles libérées. Les maisons anciennes sont en moellons de calcaire enduits et entourages en briques, ce style est caractéristique du pays d’Othe. Les anciens avaient du goût car certaines briques sont émaillées, au coucher et lever du soleil elles brillent et embellissent les rues. Les champs entourant le village sont surtout des céréales. Une zone d’étangs vers le Grand Longueron, le Patis, sert de but de promenade, après les cours de tennis.

Nous sommes situés sur une petite route de vins, dont fait partie le viticulteur du Grand Longueron : les vins Lepage (du gris, du rouge tradition et un excellent blanc). Juste à l’entrée du village, nous avons une cueillette de fruits et légumes, qui vaut le détour au moment des fraises et framboises. Plusieurs associations animent les saisons (voir le lien comité des fêtes)

Autre particularité : le microclimat ! Une colinette vers le Sud-Ouest, le Montholon, nous protège des orages de grèle, des gros coups de vent, des orages. Souvent il pleut à côté et pas chez nous !

carte des environs

Quelques données chiffrées pour les amateurs des nombres… Le recencement de 2006 a comptabilisé 659 habitants dont Christian Rotilio,  ré-élu en mars 2008, est le maire. Le village s’étend sur 2107 hectares dont 3 hectares de vignes. Nous sommes situés à 95 mètres au dessus du niveau de la mer. Pour les possesseurs de GPS, voici les coordonnées exactes : latitude  : 47° 57′ 06″ Nord et longitude : 3° 26′ 32″ Est.

Joigny et le jovinien

Joigny, ville d’art et d’histoire, est à 5 km, c’est une très jolie ville médiévale qui se reflète dans l’Yonne. De nombreuses maisons accrochées à flan de colline sont en bois sculpté datant du moyen-âge.

panorama sur Joigny

vue sur l’Yonne et Joigny

Sur ses coteaux sont cultivés des vignes d’appellation Bourgogne Côte Saint Jacques. Le viticulteur de Champlay exploite 2,7 hectares au-dessus de Joigny.

la route des vins en jovinien

la route des vins passant par Champlay

Les environs ont beaucoup d’atouts touristiques :

  • La gastronomie ! Beaucoup de bons restaurants un peu partout et pour un séjour exceptionnel, il faut signaler l’hôtel-restaurant étoilé de la Côte Saint Jacques à Joigny.
  • Beaucoup de caves à tester : les vignobles de Joigny, Chablis, Irancy, côte d’Auxerre, côte Saint Jacques, Chitry, Coulanges la Vineuse, Saint Bris …
  • Balades en pénichettes depuis le port de Joigny sur l’Yonne
  • Promenades à vélo sur les chemins de halage des canaux du Nivernais ou de Bourgogne
  • Très proche, se visitent : le musée de Laduz (outils anciens), la Ferté Loupière (danse macabre et jardin), Joigny (ville d’art et histoire), musée du patrimoine de Saint Julien du Sault.
  • à 1/2 heure ou un peu plus, se visite le chantier de Guédelon (château fort en construction), le château d’Ancy le Franc, celui de Bussy-Rabutin, de Tanlay, de Saint Fargeau, de Ratilly,  la Fabuloserie  de Dicy (art brut), le musée Colette, Vezelay, Noyers sur Serein, les abbayes de Fontenay (patrimoine mondial de l’Unesco), de Pontigny et encore bien d’autres lieux d’expéditions.

Bref, sauf si on veut rester sur son transat à bouquiner, beaucoup de visites sont possibles !

Laisser un commentaire